28 janvier 2015

Citation

"La règle d'or de la conduite est la tolérance mutuelle,car nous ne penserons jamais tous de la même façon, nous ne verrons d'une partie de la vérité et sous des angles différents."

Gandhi

 

 

 

Posté par lescouleursdegad à 15:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,


25 janvier 2015

Ganga, le fleuve sacré

66928344

 

 "Devant moi le Gange.

Immensément large, le spectacle qu'il offre est changeant, toujours séduisant : du lever du soleil à l'obscurité complète, tant de facettes présentées à qui sait l'observer et tout autant de cachées.

A notre arrivée, les ghâts n'étaient pas accessibles, le Gange était très haut. De jour en jour, une étendue de sable occupe de plus en plus de place au coeur du Gange. Hier, un troupeau de buffles est allé rejoindre le village en face, de l'autre coté du fleuve. Ce matin, ce sont des femmes qui ont fait le voyage en sens inverse.

Les embarcations se croisent, dans un sens dans l'autre, certaines surchargées d'autres plus légères, toutes rapportent quelques roupies à leur propriétaire.

Tôt le matin, le spectacle est superbe : les hommes, les femmes, les enfants viennent au bord du Gange pour accomplir un rituel ancestral hindou : s'immerger dans le fleuve sacré. Après trois immersions et une gorgée d'eau dans le corps chacun peut vaquer à ses occupations ! Les femmes se lavent et font la lessive, les enfants jouent dans l'eau comme nous le faisons dans la mer. Ils plongent, chahutent, des rires nous parviennent et c'est un vrai bonheur. " Août 2011.

 

 

66928543

Les-fameuses-ablutions-dans-le-Gange

66928620

66929281

 

66928559

66928592

 

Posté par lescouleursdegad à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

21 janvier 2015

Citation

"Il vaut mieux mettre son coeur dans la prière sans trouver les paroles

que trouver des mots sans y mettre son coeur"

Gandhi

Posté par lescouleursdegad à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

12 janvier 2015

Varanasi, ville éternelle

S'il y a une ville que j'aime, c'est bien celle-ci ! Varanasi, aussi appelée Bénarès, est une ville moyenne (3 millions d'habitants) située dans l'état du l'Uttar Pradesh. Elle se trouve sur la rive gauche du fleuve sacré : le Gange.

 

inde_jour_varanasi

 

Tout Hindou rêve de mourir à Varanasi, au bord du fleuve sacré. Là, il pense avoir une chance d'échapper au cycle des réincarnations et ainsi libérer son âme du poids de ses vies passées.

 

"Ici, la vie s'agite, s'amuse de nous et nous échappe.

 Impossible de comprendre comment cette ville a été construite : amoncellement de pierres, de terre, on respire quand un courant d'air traverse le labyrinthe du coeur de la ville. Les maisons sombres, hautes et étroites ne laissent rien passer. L'architecture semble improbable, oeuvre des Dieux sans doute.

 

voyage-a-varanasi-12

 

Débales grouillants, les ruelles débordent, infinies, frénésie de marchandises, d'échoppes généreuses, impossible d'en faire l'inventaire car chaque jour voit apparaître un nouveau métier. Ca grouille dans Bénarès : on s'active du matin au soir. Beaucoup vivent de l'industrie manufacturée de la soie. Le monde des petits boulots est infini : barbiers, cireurs de chaussures, réparateurs de parapluie, vendeurs de fleurs ou de chaï, rabatteurs pour les silkshops ou pour aller faire un tour de barque sur le Gange, ramasseurs de bouses ...

 

67029867

 

Comment faire pour échapper à la toile d'araignée marchande géante, omniprésente, dans la ville sacrée ? Je cherche encore.

 

67029879

 

Les Dieux hindous, loin de la sobriété et de l'humilité, s'affichent partout et sous toutes les formes. Chaque angle de rue, chaque boutique possède son petit autel, son petit dieu accompagné d'oeillets orange flamboyants. Une bougie y est contamment allumée et les passants viennent prendre sa lumière.

 

67030052

 

La vie et la ville convergent vers le Gange, magique, majestueux, magnifique.

 

67029914

 

VARANASI puja

 

 Bénarès a le goût du passé, symbolise l'instant qui nous sépare de l'au-delà et finira bien par nous révéler les réponses aux questions qu'on se pose."

Je ne suis pas Hindoue, mais je rêve aussi d'y retourner pour observer les rituels autour de ce fleuve magnifique.

 

 

 

Posté par lescouleursdegad à 11:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

01 janvier 2015

ताज महल - THE Taj Mahal

Quand le rêve devient réalité : Se retrouver face au Taj Mahal !

Quand on pense à l'Inde, une des premières choses qui nous vient à l'eprit est le Taj Mahal, n'est-ce pas ?

taj_mahal_main

Quand nous pénétrons dans l'enceinte du site, le Taj Mahal n'est pas immédiatement visible. Caché derrière une immense porte de grès rouge, Il est là ... on le sait. Prendre quelques minutes avant de passer cette porte, gardienne d'une merveille de ce monde, ajoute au mystère. Là, juste derrière, il y a le Taj Mahal ...

pt138324

Une fois la porte franchie, seul le majestueux monument de marbre blanc existe. Ce mausolée sculpté et orné de pierres précieuses est posé au milieu d'un jardin verdoyant où les écureuils s'inventent des histoires.

A y regarder de plus près, on observe une symétrie parfaite :

- quatre minarets encadrent le mausolée. Ils sont légèrement inclinés vers l'extérieur ainsi ils n'endommageraient pas de Taj Mahal en cas de tremblement de terre.

- deux petites constructions en grès rouge se trouvent de chaque coté de celui-ci, l'une est une mosquée, l'autre un musée.

- à l'intérieur, le tombeau de Mumtaz Mahal est été placé au centre du monument. toutefois, cette symétrie a été rompue lorsque le tombeau de Shah Jahan a été placé à coté de celui de son épouse.

d6ef35c17cbc8c92d54a4fa3bfc02cc0_large

 

tajmahal3d_39434

Derrière coule la Yamuna River.

SNF1724TAJ_682_586687a


 Selon l'heure de la visite et l'intensité du soleil, le marbre offre des teintes bleutées, rosées ...

Un peu d'histoire :

Construit à la demande de l'empereur Shah Jahan en mémoire de son épouse Mumtaz Mahal morte alors qu'elle donnait naissance à leur 14ème enfant. Le Taj Mahal est considéré comme un joyau de l'architecteure moghole, qui combine des éléments architecturaux des cultures  islamique, iranienne, ottomane et indienne.

La construction commence en 1631, une incertitude demeure concernant la date exacte de la fin des travaux (1643, 1648, 1654 ?). 20 000 personnes ont travaillé sur le chantier, certaines venues d'Europe et d'Asie centrale.

 

Grande inquiétude : Selon un groupe formé par des historiens, des hommes politiques et des scientifiques, les fondations en bois du Taj Mahal sont en train de pourrir et commenceraient à céder. Cette merveille du monde de 410 ans est construite sur des fondations faites de poteaux en acajou placés dans des puits alimentés par la rivière Yamuna. Mais le cours de la rivière est parfois presque à sec, en grande partie à cause de la pollution industrielle et de la déforestation, rendant ces poteaux plus cassants. Ils sont devenus plus fragiles et se désagrègent.

Ramshankar Katheria, Député d’Agra, mène une campagne pour sauver le célèbre mausolée, véritable symbole de l’amour que portait Shah Jahan à son épouse Mumtaz Mahal, un des lieux les plus romantiques de la planète.

 

Posté par lescouleursdegad à 11:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,